Surfer sur le web en polluant moins


L »Ademe a évalué les impacts environnementaux de l’utilisation du web, des mails et clés USB.  Des impacts importants : effectuer des requêtes sur un moteur de recherche  représenterait 9,9 kg équivalent CO2 par an par personne, tandis que les courriels d’une entreprise de  100 salariés seraient eux responsables de 13,6 tonnes équivalent CO2. Sur la base de ces résultats l’Ademe met en avant quelques gestes simples à appliquer au quotidien pour diminuer ses émissions de CO2.
Lire l’étude sur le site de l’ADEME

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s